Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 17:18

La revue comme en poésie fera paraître son numéro 53 début mars

 

SOMMAIRE


Page 1 : Déjà le numéro 53,édito

Pages 2 à 4 : Richard TAILLEFER

Page 5-11 : Gary CUMMISKEY

Page 12-13 : François TEYSSANDIER

Pages 14 : Didier OBER

Pages 15-17 : Michelle LOUIS

Pages 18-19 : Rodrigue LAVALLÉ

Page 20 : Ludovic CHAPTAL

Page 21 : Kévin BRODA

Pages 22-23 : Fabrice FARRE 

Pages 24-26 : Andréa D’URSO

Pages 26-27 : Olivier MASSÉ

Pages 28-29 : Karim CORNALI

Page 30 : Jacques VINCENT

Page 31 : Jean-Marc THÉVENIN

Pages 32-33 : Christophe PETIT

Page 34 : Tristan CABRAL

Page 35 : Ulker UCQAR

Pages 36-38 : Guy CHATY

Page 38 : Tristan ALLIX

Page 39 : Jean-Michel A.HATTON

Page 40 : Simon MATHIEU

Page 41 : Patrick PICORNOT

Page 42-43 : Line SZÔLLÔSI

Pages 44-45 : Béatrice MACHET

Pages 46-47 : Valérie CANAT DE CHIZY

Pages 48-49 : Franck REINNAZ

Pages 50-51 : KIKO

Page 52 : Jean-Marc GOUGEON

Page 53 : Nicolas GERVAIS

Page 54 : Samuel DUDOUIT

Page 55 : Anne-Emmanuelle FOURNIER

Pages : 56-57 : Khaled YOUSSEF

Page 58 : Véronique JOYAUX

Page 59 : Claude RIVES

Page 60 : André NICOLAS

Page 61 : Sydney SIMONNEAU

Page 62 : Bénédicte MONTJOIE

Page 63 : LA PASTICHERIE

Pages 64-65  : CARTES LÉGENDÉES

Pages 66-67 : Isabelle GROSSE

Page 68  : Pierre MIRONER

Page 69 : Jean-Marc COUVÉ

Page 70 : Marie-Françoise DI FRAJA

Page 71 : Gabriel HENRY

Page 72-73 : Michel L’HOSTIS

Pages 74-75 : Daphné VAN HANSEN

Pages 76–78 : LA CITÉ CRITIQUE

 

éditorial : déjà le 53

 Les numéros charnières, à cheval sur deux années, sont ceux de l’angoisse des réabonnements. L’attente insupportable de ces petites lettres avec un chèque à l’intérieur, ou du liquide ou de l’impersonnalité de Paypal (on n’arrête pas le progrès au coin de le revue). Et je me dis qu’avec la crise… allez je remercie les nombreux lecteurs qui se sont réabonnés pour un an ou plus.

              La carte blanche à Marc BONETTO a donné un bon numéro, original et drôle. Du coup Hervé MESDON a eu envie de tenter l’aventure autour de sa Bretagne éternelle, et ce sera le numéro de septembre le 55.  Ces cartes blanches, par contre ont un peu bouleversé le train-train annuel de la revue et fait que j’ai accumulé beaucoup de bons textes qui se sont entassés sur le coin de mon bureau. J’ai donc décidé d’augmenter encore un peu la pagination, peut-être provisoirement, la revue passe à 80 pages et un numéro très anthologique que ce 53, en m’excusant auprès des poètes pour ne pas mettre autant de poèmes de chacun que je voudrais.

Que le travail de revue fasse passer celui de poète à l’arrière-plan n’est plus à démontrer, servir les autres ne fait pas se servir soi-même. C’est un fait, il y a ceux qui donnent et ceux qui reçoivent, c’est pourquoi j’ai publié mes recueils qui eux servent le poète et la revue… charité bien ordonnée... dit le fabuliste.

Encore beaucoup de poètes présentés expérimentés ou moins,  jeunes, ou vieux, avec des orientations poétiques très différentes, c’est mon intention de ne pas privilégier telle chapelle ou telle autre. Le lecteur sait parfaitement bien faire le tri.

Souvent les lecteurs me font part de leurs réactions au numéro, je ne les publie pas, mais je les assure que leur intérêt pour tel ou tel, ou leurs remarques, positives ou négatives, me font toujours plaisir et j’en tiens compte.

Je rencontre de plus en plus de poètes sur facebook, dans ce qu’on appelle les réseaux sociaux ou asociaux, mais qui permettent les échanges. Il y en a même, je ne citerai pas de nom, qui deviennent un peu pénibles par leurs sollicitations continuelles, on ne refera ni l’homme ni le poète, qui veut à toutes fins se voir publier. Par contre j’y mets tous les jours une réflexion sur « 2013 année de la poésie », ça ne mange pas de pain et permet de réfléchir un peu, sur la pratique de l’écriture et de la poésie en ce monde de désaxés infantiles.

D onc une bonne année à tous ceux qui me l’ont souhaitée et surtout comme dit mon toubib, surtout la santé pour vivre heureux.

Dans la vie rien ne distingue un poète d'un quidam ordinaire, ni une poète d'une quidame. Ils ont tous une beauté intérieure, mais ça ne se voit pas. Si vous avez des doutes faites les écrire et ça changera tout. 
2013, l'année où on reconnaîtra les poètes dans la rue.
Serviteur.

 

Repost 0
comme en poésie
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 17:00

Le numéro 52 de la revue sera mis à la poste pour les abonnés le 5 décembre 2012. (on peut commander par overblog ou facebook)

 

CARTE BLANCHE à BONETTO;

 

SOMMAIRE

 

Dialogue entre deux portes

¨Patrice Maltaverne

Thomas Vinau

Serge maisonnier

Patrick Frégonara

Thomas Grison

Hélène Dassawray

Pierre Anselmet

éric Dejaeger

Thomas Pourchaire

Thierry Roquet

Florence Boutet

Fabrice Marzuolo

Alain Sagault

Alexis Alvarez

Christian Chavassieux

Théophile de Giraud

Marléne Tissot

Fernand Chocapic

Stéphane VBernard

Bernard Deglet

Alban Orsini

Cathy Garcia

Guillaume Siaudeau

Olivier Gay

Nelly Dubois

Alain et Nadia Giorgetti

Emmanuel Régniez

Virginie Holaind

Hervé Merlot

Armand le poëte

Cartes légendées, la cité critique.

Photos de Corine Leridon

 

numéro de découverte d'auteurs

 

Le numéro 3€. Abonnement 12 € à comme en poésie 2149 av du tour du lac 40150 Hossegor

Paypal : j.lesieur@orange.fr

Repost 0
comme en poésie - dans poésie
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 07:56

Le numéro 51 sera mis à la poste le lundi 17 septembre pour l'envoi aux abonnés

Sommaire

Page 1 : Déjà le numéro 51,édito

Pages 2 à 5 : Luce GUILBAUD

Page 6 : Vincent MOTARD-AVARGUES

Page 7 : Jeanpyers POËLS

Pages 8-9 : Jean-Michel A.HATON

Pages 10-11 : André NICOLAS

Page 12 : Marc BERNELAS

Page 13 : Gérard LEMAIRE

Page 14 : Line SZOLLOSI

Page 15 : Ludovic CHAPTAL

Page 16 :  Laurent SANTI

Page 17 : Olivier  LE LOHÉ

Pages,18-19 : Khaled YOUSSEF

Page 20 : Patrick AVELINE

Page 21 : Jean-Louis LLORCA

Pages 22-23 : Adrien VINET

Pages 24-25 : Arnaud TALHOUARN

Pages 26 à 29 : Sébastien COCHELIN

Page 30 : Sabine BRUNETEAU

Page 31 : Sylvie RIGHETTI

Pages 32-33 : Muriele LABORDE MODELY

Pages 34-35 : Béatrice MACHET

Pages 36 à 38 : Guy DUBEAU

Page 39 : Gilles LIVOURY

Pages 40-41 : Walter RHULMANN

Page 42 : Jakobe MANSZTAJN

Page 43 : Stella VINITCHI RADULESCU

Pages 44-45 : Pierre REGINALD RICHE

Pages 46 à 48 : Jean-Jacques NUEL

Page 49 : deux livres, deux plaisirs

Page 50 : Franck COTTET

Page 51 : Morgan RIET

Pages 51 à 54 : jeunes poètes américaines

Page 55 : Michèle CAUSSAT

Page 56 : Monique MARINO

Page 57 : Basile ROUCHIN

Pages 58-59 :  Les livres reçus

Pages 60 à 62 : Catherine MAFARAUD LERAY

Page 63 : Ne pas oublier

Page 64-65 : La Pasticherie

Pages 66-67 : Cartes légendées

Pages 68-69 : Sydney SIMONEAU

Pages 70-71 : Les revues

édito

Après le numéro 50, Les amis de Jean L’Anselme, qui connaît une belle presse et qui restera, je pense, comme un numéro hors marge, voici un numéro anthologique avec beaucoup d’auteurs, car je reçois de plus en plus de poèmes, ce qui prouve la vitalité d’écriture des poètes.

              Roland Nadaus me fustige d’avoir oublié de parler de l’île Jean L’Anselme «  t’es quand même sacrément vache de ne même pas signaler que la seule plaque officielle de voirie publique en hommage à Jean, c’est à Guyancourt qu’elle se trouve  -alors que Dan Bouchery me disait il y a quelques jours encore espérer une simple plaque commémorative « quelque part » à Paris… Elle a d’ailleurs assisté (participé) à l’inauguration en grandes pompes, et en présence de Jean  de « l’ ILE JEAN L’ANSELME » : nous l’avons inaugurée ensemble, dans une barque, en ayant pris (sans le lui dire) une assurance spéciale pour Jean : il l’a su aussitôt après et on s’est bien marrés ! » Voilà c’est fait et écrit mais le numéro 50 a été fait par les amis de Jean et c’était à eux d’en parler.
Je pense avoir réuni une belle quantité de poète de bonne qualité,  depuis les poèmes de Catherine Mafaraud-Leray, les premiers qu’elle ait écrits depuis la disparition de son compagnon, à la célébration du centenaire du Pierrot lunaire, accompagné des excellentes toiles de Guy Dubeau, et avec l’ouverture somptueuse de l’amie de toujours Luce Guilbaud suite à un voyage au Vietnam.
Ne faisons pas la fine bouche Comme a encore de beaux jours devant elle.
Le prochain numéro a été complètement réalisé et confié à Marc Bonetto qui a réuni, pour la circonstance une belle brochette de poètes qu’il aime, humour et gentillesse ne pas s’abstenir.
La disparition de Bernard Mazo, que je voyais de temps en temps, et que je ne sais par quel hasard, il se faisait qu’on se suivait toujours dans les anthologies, me peine, mais n’est-ce pas la période septante/nonante qui veut ça. Adieu l’ami.
On peut me lire dans les deux revues russes : Pycckoe exo et Uockba, ( traduction approximative) à condition de savoir lire le russe, ce qui n’est pas donné à tout le monde, surtout en France.
Jean-Louis Bernard me dit que, au marché de la poésie, auquel je ne fus pas, courait la rumeur que je passais la main et que j’arrêtais la revue, du moins que je prenais du recul, comme on dit. Je démens formellement cette assertion, je continue la revue et maintenant les éditions, tant que je pourrai encore penser et me mouvoir, ensuite adviendra que pourra.
Bel automne à tous et attention aux champignons hallucinogènes ils vous font voir des choses qui ne sont pas et qui pourraient bien être de la poésie.
LA POÉSIE D’AUJOURD’HUI POUR LES GENS D’AUJOURD’HUI ...
et de demain.

 on peut encore s'abonner pour 12 € au 2149 avenue du tour du lac 40150 Hoosegor paiement paypal j.lesieur@orange.fr

Repost 0
comme en poésie - dans poésie
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 17:49

Bravo pour ton dernier Comme en poésie ! Belle couverture, ce que j’apprécie c’est que tu ne sombres pas dans la belle revue luxueuse, le genre à caser directement dans la poubelle. L’approche marketing, le bel objet et tous ces conneries – pas plus de bel objet que de beurre au cul, les gens, avec un bon budget  et une bonne  attaque médiatique, tu leur fais avaler n’importe quoi, rimbaud rambo steack frittes bhl tout à la fois ! Enfin pour l’éloge funèbre et l’humour obligatoire je n’accroche pas trop, à 90 ans on peut bien mourir non ! Le mieux je pense, serait de caser des poèmes des disparus sans indiquer qu’ils sont morts,  glisser leurs textes avec les autres de temps en temps, question de montrer que ceux qui vivent encore sont aussi morts ou l’inverse, qu’importe !

> Une journée à tirer, mange bien ce midi, fais ton petit caca quotidien, le pipi pas trop, parfois même dans la merde, faut courir on est loin du chiotte le plus proche!

MARZUOLO Fabrice

 

Dans le dernier numéro, le 50ème, de Comme en poésie, Jean-Pierre Lesieur rend un magnifique hommage à son ami disparu Jean l'Anselme. Des lettres amicales, des salves de poèmes, on n'en ressort pas indemne. A lire et à relire de long en large, à la verticale et à l'horizontale. Le père l'Anselme faisait de la poésie un acte d'humilité quotidien: ses franches rigolades, son humour plus fort que la mort et le désespoir nous remettent les pieds sur terre et les idées bien en place. Une cure de jouvence, vous dis-je ? Juste avant de recevoir la revue, mon ami Tristan Cabral m'avait envoyé quelques numéros aujourd'hui introuvables de la revue d'art et d'humeur "Le fou parle". Dans le n°8 d'octobre 1978, on y trouve un petit recueil de Jean l'Anselme intitulé "Poèmes tartes". Je ne peux résister au plaisir de vous en envoyer quelques uns à la figure (les dans les commentaires ci-dessous). ·  Quand on voit le panier à salade / ça commence à sentir le vinaigre / Mieux vaut fuir la chicorée / avant d'être bon comme la romaine / On reçoit des marrons / quand il y a d'la châtaigne. J. l'Anselme

Et pour finir "PLUS FORT QUE LA MORT" : "Un cul-de-jatte est au moins sûr de ne pas partir les pieds devant". J. l'Anselme

 

André CHENET       

 

Bien reçu le Comme en poésie 50, c’est du beau travail que tu nous a fait là, Bravo. Ce numéro spécial sera à garder précieusement pour les traces qu’il contient autour de l’ami L’Anselme.

Peut-être qu’un jour je retrouverai deux ou trois photos de ces passages à Durcet (je ne suis pas le roi du rangement.)

 Jean Claude TOUZEIL

 

La mort de Jean L’Anselme a laissé le cœur gros à bien des lecteurs, des poètes, des amis, et les hommages se multiplient. Parmi ceux-ci, celui que Jean-Pierre Lesieur rend, dans sa revue Comme en poésie (numéro 50), a un vieux pote et complice. En fait, le numéro « Les amis de Jean » avait été lancé avant que la mauvaise blague ne soit annoncée.
On trouve là, parmi des textes, des lettres et des photos de Jean L’Anselme, de nombreux témoignages, études et poèmes d’amis, dont le frère en humour Christian Moncelet, et toutes ses frangines et frangins en poésie, d’hier et d’aujourd’hui, Colette Andriot, Georges Cathalo, Denis Parmain, Jacques Simonomis, Patrick Ferez Sécheret, Dan Bouchery, Jean-Marc Couvé, Lise Mottet, Gérard Le Gouic, Guy Chaty, Claude Vercey, Claude Albarède, Guénane Cade, Martine Caplanne (qui l’a mis en musique, dit et chanté), Claude Rinval et votre serviteur.
Un numéro chaleureux, qui reflète bien le bonhomme. Bravo au compère Lesieur !

 

Michel BAGLIN

 

Jean-Pierre,

 

J'achève ce très beau numéro consacré à Jean L'Anselme, qui marque le début de sa seconde vie, après la terre...

J'ai lu aussi son dernier livre, plein de lucidité et d'humour. Pour que l'humanité soit un peu meilleure.

Bises.

 

Evelyne MORIN

 

 

 

 

 

Repost 0
comme en poésie
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 14:16

 

Un numéro exceptionnel de Comme en poésie avec tous les amis de Jean. 

photo-couverture-50-l-anselme.jpgL-Anselme--place-st-Michel--1999-.jpg

Numéro 50 de Comme en poésie

Quand j’annonçais à Jean que je voulais faire un numéro sur « les amis de Jean » je reçus en réponse cette lettre.

           On est tellement petits frères que tu as exactement les misères par lesquelles j'ai  commencé  à  basculer  :  prostate,  rétrécissement des artères. Mais rassure-toi, tu as encore beaucoup de temps à vivre à cloche-pied avant le fauteuil roulant.

En ce qui me concerne, je crois fermement que je suis à la fin de mon rouleau.  Ils vont entamer une troisième opération d'élargissement de l'aorte, les deux premières n'ayant eut que des effets limités. Mais donner quelques jours  de  plus  à  vivre à  quelqu'un  qui  a  92  ans,  est-ce raisonnable ? La morale de la médecine est bizarre et cruelle : ils aiment mieux voir les gens souffrir que des le voir morts.

Ce que tu me proposes est une apothéose, une sorte de grand' messe en plein cœur de Notre Dame que nous aimons tant. Et qu'elle soit une sorte de liquidation de grenier ou de brocante   à tout pour me plaire. Je suis n'importe quoi, je suis n'importe qui, c'est ainsi que j'ai voulu ma vie et c'est ce qui m'a rapproché si tôt de toi, zigoto avec qui j'ai tété le même sein. Fiers tous deux de savoir dire Merde.

Si cela voit le jour, cela résonnera en moi comme l'orchestre des Quat'Z'Arts avec Hélicon qui a accompagné mon grand copain Topor au Père La Chaise.

Je m'abonnerai bien sûr à "Comme en Poésie" pour l'éternité.

Je joins ici une liste d'amis qui se sont bien frottés à ce que j'écris. Il n'est pas sûr que certains figurent dans tes listes.

Je t'embrasse à la puissance 10.

Repost 0
comme en poésie
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 15:48

Des nouvelles de l'édition de Comme en poésie

LES 4 premiers livres de la collection Jean-pierre Lesieur ont été envoyé en dépôt légal :

Saga des pronoms il/elle

Suzette illustré par Claudine Goux

Faits divers

Hossegor sur lac

publicité livresfaits dives photos 1

Repost 0
comme en poésie - dans poésie
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 09:20

le numéro 49 de comme en poésie sera mis à la poste le 7 mars prochain avec le sommaire suivant :

 

Page 1 : Artisan Poète

Pages 2-5 : Michel MONNEREAU

Page 6  : Didier OBER

Pages 7-9 :  Paul-Henry VINCENT

Pages 10-11 : Karim CORNALI

Page 12 : Céline ROCHETTE-CASTEL

Page 13: Gérard LE GOUIC

Page 14 : Olivier MATHIAN

Page 15 :  Jean-Michel PLATIER

Pages 16-17 : Lionel MAR

Page 18 : Éric COUSIN

Page 19 : Henri CACHAU

Pages 20-21  : Franck REINNAZ

Pages 22-23 : Catherine MAFARAUD-LERAY

Pages 24-27 : Évelyne MORIN

Pages 28-29 : André NICOLAS

Page 30 : Guy CHATY

Page 31 : Marie KARINE

Page 32 : Suzanne LE MAGNEN

Page 33 : POURQUOI LA POÉSIE

Page 34  : Alice CLANET

Page 35 : Tristan ALLIX

Pages 36-37 : Véronique JOYAUX

Page 38-39  : Olivier CANTENYS

Page 40 : Morgan RIET

Page 41 : Michèle CAUSSAT

Pages 42-43  : Paul MARI

Pages 44-45  : Guy DUBEAU

Pages 46-47 : Barry Edgar PILCHER

Page 48 : NE PAS OUBLIER

Page 49 : POT AU FEU

Pages 62-63 : POT AU FEU

Pages 50-51 : Michel L’HOSTIS

Pages 52-54 : poètes américains

Page 55 : LA PASTICHERIE (Claude ALBARÈDE)

Page 56-58 : Philippe SORIANO

Page 59 : Olivier MILLOT

Pages 60-61 : Georges CATHALO

Page 62 : Claude VERCEY

Page 63 : Marc BONETTO

Pages 64-66 : CARTES LÉGENDÉES

Pages 67-70 : critiques, coups de cœur

 

LA MORT EST UN CIGARE ÉTEINT

Avoir écrit tant de poèmes

pour finir mots séchés dans une anthologie !

C'est comme avoir fait la face Nord

de l'Everest, à poil, pour montrer

qu'on n'a pas froid aux yeux.

Et pendant ce temps les hommes courent

dépassés par leur ombre et leur enfance

dans le caniveau...

Repost 0
comme en poésie - dans poésie
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 09:31

Coucou 2012

 

Jean-Pierre Lesieur et la revue Comme en poésie arrivent à l’orée de 2012 en vous présentant tous leurs vœux de santé, santé et santé. Vous pouvez y ajouter l’amour le travail et la POÉSIE.

Faire vivre une revue papier en cette époque d’internet et de disparition de l’écrit, temporaire je souhaite, est une entreprise à laquelle je me confronte tous les jours.

Ce n’est pas possible que ce média, la revue de poésie, qui a un coût, disparaisse comme ça du jour au lendemain en ne laissant que les traces de son passé.

Je me suis battu, et je me bats encore, pour réduire le prix de revient, impression, reliure, papier, en faisant tout par moi-même, ce qui classe Comme en poésie parmi les revues d’artisan ce dont je m’honore d’être également.

Comme l’Autre je peux présenter un bilan mais plus positif :

An 2 000, création de la revue, 32 pages noir et blanc, abonnement annuel 12 euros,

An 2012, 72 pages, couverture couleur, 4 pages couleur intérieures 12 euros.

Je pense que ces quelques chiffres sont éloquents et parlent d’eux-mêmes sur le sens de mon action. Mettre la poésie papier à disposition des poètes et des autres au moindre coût.

Je ne fais pas la manche, je ne tends pas la main dans la rue, je ne me prostitue pas, je ne veux pas que la poésie vive de mendicité. J’offre au contraire un moment unique et trimestriel de poésie pour 12 euros pas an avouez que c’est presque donné.

Je permets aussi aux poètes, plus nombreux et de qualité qu’on le croit, de toucher un public, vous, dont ils ont besoin pour vivre et faire vivre leur poésie.

Les revues de poésie papier, doivent vivre et non survivre, c’est le pari fou que je fais encore en 2012 avec votre aide, je l’espère.

Comme en poésie 2149 avenue du tour du lac 40150 Hossegor.

Abonnement 1 an pour 4 numéros trimestriels 12 euros

Le numéro : 3 euros

Abonnement étranger : 15 euros

Abonnement + cotisation à l’association : 15 euros.

Paiement paypal : j.lesieur@orange.fr

Un grand merci de tout mon petit cœur.

 

 

Repost 0
comme en poésie
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 15:12

comme en poésie adjoint à la revue une maison d'édition qui se propose de publier les écrits de jean-Pierre Lesieur, des articles parus dans la revue et de publier une collection de mini recueils en supplément à la revue. si vous êtes intéressés prenez contact mais aussi commandez. JOYEUSES FÊTES À TOUS ET À TOUTES et vive 2012, l'année de comme en poésie.

publicite-livres.jpglivres-publies-2.jpg

Repost 0
comme en poésie - dans poésie
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 10:54

PHOTO-COUVERTURE-COMME-48.jpg

 

 

La revue Comme en poésie 48, sera envoyée aux abonnés début décembre 2011.

SOMMAIRE

 

Page 1 : Guy DUBEAU

Pages 2-5 : Michel HÉROULT

Pages 6-9  : Vitor Oliveira Jorge

Page 10 : Simon MATHIEU

Pages 11– 13 : Richard TAILLEFER

Pages 14-15 : Françoise SIRI

Pages 16 : Ludovic CHAPTAL

Page 17 : Basile ROUCHIN

Pages  18-21 :

Poésie américaine Claire BURGESS, lisa DORDAL

Pages 22-23 : Sabine BRUNETEAU

Pages 24 : Stella VINITCHI-RADULESCU

Pages 25 : Hervé MERLOT

Pages 26 –30 : Philippe JAFFEUX

Pages 31-33 : Édouard DUPAS

Page 34-35 : Anne-Emmanuelle FOURNIER

Pages 36-38 : Jean-Michel A.HATON

Page 39 : Bernardette DELAGE

Pages 40-41 : Sylvain GUILLAUMET

Page 42-43 : KIKO

Page 44 : Salim SAHRAOUI

Page 45 : Marguerite DOMANGE
Pages 46-47 : Gérard LEMAIRE

Pages 48-49 : Fabrice FARRE

Page 50 : Guy CHATY

Page 51 : Jean-Marc COUVÉ

Pages 52 : ÉDITO Jean-Pierre LESIEUR

Page 53 : POT AU FEU

Pages 54  : Claude ALBARÈDE, Pensées de poche

Page 55 : Bernard DEGLET

Pages 56-57 : L’AUTO MANIFESTE NIAIS jpl

Page 58-61 : Jean CHATARD, LE PUITS DE L’ERMITE

Pages 62-63 : POT AU FEU

Page 64-65 : Claude ALBARÈDE, la pasticherie

Page 66 : André NICOLAS

Page 67-70 : CITÉ CRITIQUE

Page 71 : ADRESSES DE REVUES

Page 72 : INTENDANCE

 

 

PRENDRE LE MAQUIS

 

La cave était offerte et j’ai poussé la porte

 

Des voix dans l’ombre ne parlaient que de blessures

de paumes ouvertes

en attendant l’éclat du jour

 

Qui chantait ainsi

d’autres lendemains encore ?

 

Apprends à ne pas apprendre

à savoir ce qui ne se comprend pas

écoute ceux qui n’ont pas de voix

 

Mais les fleurs et les oiseaux - oiseaux totems

sont-ils autant de dieux

qui nous font signe par mégarde ?

 

Et cette médisance

Garde-la pour le fiel

 

Car viendront bien assez tôt

les épreuves

et la mort

 

 

Michel HéROULT

 

 

Repost 0
comme en poésie
commenter cet article

Articles Récents

Pages