Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 07:17

Il avait tant écrit de poèmes qu'il décida d'en faire deux tas, un premier destiné au grand froid mais lui revint une phrase qu'aurait pu dire Audiard les congelés ont une date de péremption. Le second destiné à la conserve en la BN. Il oscilla ainsi entre congelé et conserve ce qui lui fit dire que la poésie con avait encore de beaux jours devant elle.
2013 année de la poésie
Serviteur

Partager cet article

Repost 0
Jean-Pierre Lesieur
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Pages