Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 22:22

PORTES OUVERTES OU ROUGES…de

Jean-Pierre Lesieur

Poésie/théâtre 

 102 pages au format 14x21,prix- 9 euros

Gros textes éditeur Fontfourane 05380 Châteauroux les Alpes

Comme en poésie 2149 avenue du tour du lac 40150 Hossegor

 

Un mélange original de poèmes et de saynètes, qui sur le thème des portes, permettent de lire et de monter des spectacles, dans lesquels poésie et théâtre seront intimement mêlés, en un choix et un panachage des textes, selon l’inspiration du metteur en scène.


EXTRAITS

 

LES PORTES DE L’AMOUR

Quand une porte veut faire l’amour, c’est sans issue. Parce qu’elle est de bois, souvent, et d’aucun vous dira pas du bois dont on fait les berceaux, ni les couches bien larges, ni les cornouillers à nœuds sur lesquels se pendaient les délaissés dans mon village de basse Auvergne.

C’est sans issue, car s’il y a issue, il n’y a plus de porte, et on ne peut pas être issu d’une issue, ici ou ailleurs, encore moins porté par une porte, neuf mois, car une porte qui porte ça se voit, on n’ose plus l’ouvrir, on passe à tâtons sur la pointe des pieds, pour ne pas l’empêcher de porter, dans le couloir on s’efface, pardon madame, voulez-vous bien vous pousser un peu que je passe.

Quand une porte veut faire l’amour, il faut l’affubler d’un chambranle. Ça fait louche. Bon mettons deux chambranles. C’est moins louche. Merci. Les chambranles, comment les mets-je ? Un devant, un derrière. Bien. Ca va faciliter la chose ? Peut-être pas mais elle se sentira moins seule. Pour faire l’amour ? Non, on l’a déjà dit, c’est sans issue.

Pourtant il doit bien y avoir une solution.

Posons par exemple la porte sur un chevalet, qui est comme chacun sait un petit cheval. Glissons le long de son champ une bande de tissu de tapissier bardé de clous bombés, appuyons sur sa feuillure, elle semble contente.

Mais pourquoi voulez-vous qu’une porte fasse l’amour ? Pour avoir des enfants. Ces petites portes que l’on voit à la dérobée, les portillons. Et avec qui. Il n’y a pas de porte mâle. Vous croyez. Elles sont sûrement hermaphrodites ?

Quand une porte veut faire l’amour ; il faut lui dire que ça ne sert à rien.

 

LA PORTE DE JUDAS


 

Quand Judas sortit par sa porte

Pour prendre l’air de Jésus

Au chant du coq romain

Il oublia de fermer à clef

Et tous les courants d’air

De la Galilée rappliquèrent

Pour lui souffler dans les branches.

Il n’avait plus de bronches

Mais seule une petite partie de cœur

Qu’il avait jeté aux orties

De la Mésopotamie.

L’eau coula sous les ponts

Et les ponts furent détruits

Pendant la guerre des six jours

Qui permit aux soldats perdus

De se reposer le septième.

Quand Judas se retrouva

Devant sa porte non close

Il poussa le vantail peint

Et reçut dans la gueule

Plusieurs siècles de trahison

Qui n’en avait pas terminé

Avec les faux culs de l’histoire.

 

Depuis Judas a fait trouer

Au milieu

une petit fenêtre

Par laquelle on peut voir

Ce qu’il y a

à l’intérieur

Des consciences.

 

portes-ouverte-gros-textes.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
comme en poésie - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Pages