Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 11:39

 

 

LA MORT DU POÈTE

                                              

                                               A tous les poètes

 

                                               Dont on a oublié jusqu’au nom.

 

                                              

 

 

La mort du poète ne laissa nulle trace

Sur les feuilles mortes de l’histoire

Et il disparut corps et lettres

A l’horizon du septième ciel.

Nul n’eut plus le loisir

De lire ses moindres mots

De parcourir la justesse de sa vie

Ni de déceler le souvenir

D’un pauvre parcours de rien.

La mort du poète ne laissa pas de rimes

Il n’en utilisait pas il ne les aimait pas

Son vers chantait faux et sa barbe

Brisait les mélodies d’un coup du sort.

Il voulut une épitaphe

A mettre sur ses cendres

« L’homme de rien retourne au rien »

 

Tout s’envola dans le vent de la mer.

Et il disparut corps et bien.

La mort du poète ne laissa nulle trace

Sur le cristal des roches en mouvement

Qui courait plus vite que son ombre

Et il disparut corps et corps.

Seul le souffle d’un miroir en mal

De reconnaissance

Tenta un temps de garder

La silhouette de ses amours

Qui s’estompait dans la garrigue

La mort du poète ne laissa pas de strie

Ni de noctiluques si lumineuses

A la surface de l’avenir de l’homme

Nulles traces qu’un jour

Un chercheur du passé

Puisse ressusciter

Sous la férule du soleil d’alors.

La mort du poète ne laissa nulle  trace

Dans la fulgurance des orages.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

irina OLIVIER DE BOURLAS 07/09/2009 16:17

irina GRUNBERG BOURLAS vous donne sa nouvelle ADRESSE EMAIL !irina.grunbergbourlas@gmail.comouirina.olivier@laposte.netPOETIQUEMENT VOTREEN TOUTE COMPLICITE LITTERAIRE & ARTISTIQUEIRINAWWW.SIRENEA.COM

kédros-kamailion 30/11/2008 12:12

Un magnifique poème.
Si de son nom personne ne se souvient,
de ses si ses belles lignes, le mot demeurera gardien.
N'ayant pas la prétention d'être un véritable poète mais écrivant juste par plaisir, vos lignes me chavirent!
Merci
Bienvenu à vous.
kamailion

IRINA GRUNBERG BOURLAS 21/08/2008 16:06

cher JEAN PIERRE LESIEUR My Moon EaterC'est l'été 2008 et je prépare un NOUVEAU ROMANPrends note de ma NOUVELLE ADRESSE EMAILirene.grunbergbourlas@neuf.frwww.sirenea.comA quand un NUMERO SPECIAL ROGER GILBERT-LECOMTE ?A quand LE GRAND JEU POETIQUE NUMERO SPECIAL à concocter ensemble !Ecris moi à mon adresse postale je te réponds toujours, SALUT POETE !IRINA GRUNBERG BOURLASIRENE PAULINE BOURLASBOITE POSTALE 13074 RUE EMILE GARET64000 PAUTEL / 05.40.03.41.37MERCI DE BIEN VOULOIR ME CONTACTER A MON ADRESSE EMAIL CHANGEMENTLA PREUVE PAR NEUF : irene.grunbergbourlas@neuf.fr

revelise 16/07/2008 10:24

Il est superbe ce poème, j'aime beaucoup la poésie, moi meme j'en écris. Mais j'ai pris l'habitude maintenant de les faire selon mon ressenti à travers des tableaux de peintures.Bonne journée

irina 27/06/2008 18:47

salut JEAN PIERRE COUCOU ME REVOILOU J AI CHANGE DADRESSE ET DE MAIL ALORS ECRIS MOI MON MANGEUR DE LUNEirene.bourlas@orange.frPOETIQUEMENT VOTREIRINALA SIRENE SEREINE OU FRENETIQUE A TOI DE CHOISIROU PRENDS LES 2 C'EST MIEUX !

Articles Récents

Pages