Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 09:31

En écho à non les poètes Aubazine répond...

OUI, LES POÉTESSES !

 

 

 

 

Oui les poétesses vivent dans la cité de la Joie,

 

Oui les poétesses sont les filles véritables d’Ève,

 

Oui les poétesses regardent le sage et reprennent un quartier de Lune,

 

Oui les poétesses respirent à pleins poumons dans les bistrots désenfumés,

 

Oui les poétesses accueillent à bras ouverts les espions venus du froid,

 

Oui les poétesses descendent toutes de François (Rabelais),

 

Oui les poétesses peuvent opter pour la maternité,

 

Oui les poétesses crayonnent de noir leurs yeux de biches,

 

Oui les poétesses ne sont pas toutes chiches,

 

Oui les poétesses écrivent contre papier bouffant et encre de bon aloi,

 

Oui les poétesses n’ont parfois plus que leurs yeux pour pleurer,

 

Oui les poétesses n’ont rien à cacher et le montrent,

 

Oui les poétesses voguent sur l’écume des jours,

 

Oui les poétesses agrafent aux revers de leur chlamyde le verbe sauvage,

 

Oui les poétesses engloutissent à plein régime,

 

Oui les poétesses sont les mamelles de la scansion,

 

Oui les poétesses hurlent peace & love à plein gosier,

 

Oui les poétesses savent ravauder les trous de l’atmosphère,

 

Oui les poétesses usent à bon escient d’ustensiles affûtés comme des langues,

 

Oui les poétesses n’ont qu’une porte en voile blanc,

 

Oui les poétesses commencent à faire provision de ballons d’oxygène,

 

Oui les poétesses ne sortent leur muse qu’en liesse,

 

Oui les poétesses remplissent des métaphores d’or coulant qu’elles bouchent à la cire,

 

Oui les poétesses zonent souvent près de la Voie Lactée,

 

Oui les poétesses sont en harmonie avec les éléments qu’elles dé-chaînent,

 

Oui les poétesses savent bien qu’elles sont l’avenir de l’Homme,

 

Oui les poétesses boutent le feu aux Préfectures,

 

Oui les poétesses ont des voix de Sirènes,

 

Oui les poétesses sont tigresses indomptées,

 

Oui les poétesses accouchent encore de mares de mots,

 

Oui les poétesses se peignent dans les courants d’air,

 

Oui les poétesses modestes œuvrent dans l’anonymat,

 

Oui les poétesses interprètent la vie à chaque trépas,

 

Oui les poétesses sont tisserandes des toiles immatérielles,

 

Oui les poétesses shootent dans les boîtes à clous,

 

Oui les poétesses soutiennent ceux qui n’acceptent pas ces dictatures de cons,

 

Oui les poétesses bercent les rêves des hommes de peine,

 

Oui les poétesses alchimistes fabriquent des photos molles,

 

Oui les poétesses de Salomon chantent jusque sous la douche,

 

Oui les poétesses tressent des vérités qu’elles ont filé en douce,

 

Oui les poétesses reconnaissent être effrayées par les rides arides,

 

Oui les poétesses déboulonnent les statues qui tuent l’art,

 

Oui les poétesses accouchent un peu dans la douleur,

 

Oui les poétesses giflent à toute volée les souffleteurs d’écrits vains,

 

Oui les poétesses remercient vivement la Vie chaque matin,

 

Oui les poétesses aiment à péter dans la soie du noir,

 

Oui les poétesses n’ont pas leur langue dans la poche même si elles ont des poches sous les yeux,

 

Oui les poétesses se doivent d’être inoxydables en leur journée double,

 

Oui les poétesses ont bien fait de jeter leur soutif en pâture aux ânes bâtés,

 

Oui les poétesses n’avortent que quand elles sont dos au mur,

 

Oui les poétesses qui ont chaud aux fesses n’ont pas froid aux yeux,

 

Oui les poétesses...

 

 

 

                                                                                                         AubaZ!ne SAXETT

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

aloredelam 21/01/2007 12:13

très inspirant cette réponse des poétesses , redoutables amazones qui  défient en poésie !  mais le oui sous entend le nom même s'il est mieux de pouvoir dire oui

Articles Récents

Pages