Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 16:46
DEUX JOURS À PARIS

                                                                            a o.116-1658-IMG.JPG

On a rempli tous les parkings
de nos corps enlacés serrés
coller sur les jetons de présence
de la poésie des villes.
On a déjoué tous les fauteuils
du ciné des vieux truands
à la brisure de ces lèvres
qui se nouent dans le noir.
Peu de temps casse le temps
comme une fracture de plaisir
que deux pigeons caressent du bec
quand les graines tombent du ciel.
deux jours à Paris volés sans rêve
impossible des les enfreindre
peinture sans sang pinceau étroit
rue de l'amour à cloche bois.
on a vendu nos âmes aux  vents
qui coulissaient sur les nuages
interdisant les faux amis
qui en voulaient à nos espoirs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Pages